Aller au contenu

La taille

Comme l’orfèvre travaille le bijou avec art et technicité, le vigneron par des gestes précis et réfléchis guide le cep comme un objet unique. Avec respect, il va le délivrer des sarments  en surnombre pour lui permettre de donner le meilleur de lui-même,  ne conservant en quantité restreinte que les plus forts , les mieux exposés , les plus prometteurs .

Manié avec délicatesse le sécateur, d’une coupe franche ne lui laissera que le nombre de bourgeons juste nécessaire pour porter les plus jolies grappes promesse d’un bon vin. Entièrement tournée vers l’avenir la taille c’est le premier acte créateur de la saison vinicole